Le Talisman des Voïvodes

Audio, Vidéo, Dessin animé, Ciné, TV, Multi-média, Jeux video , Cdrom, cassette et vinyl....

Modérateur : La Patrouille du Temps

Jannick DENIS
Messages : 2497
Inscription : 29 mai 2003 à 17:03
Localisation : Pas-de-Calais

Le Talisman des Voïvodes

Messagepar Jannick DENIS » 11 déc. 2007 à 6:39

........Le tombeau des Voïvodes s'élevait sur une butte, à l'extrémité nord de la nécropole. C'était un mausolée où toute l'imagination délirante d'une Renaissance encore tout empreinte de l'influence du gothique flamboyant s'était donné libre cours, chargeant murs, piliers et toits de toute une faune grimaçante taillée à vif dans la pierre qui, taraudée, torturée par le temps, donnait à ce bestiaire sculpté une apparence plus fantasque encore...

..........Le gardien poussa le battant qui démasqua une étroite chapelle au fond de laquelle se dressait un autel à demi éboulé, flanqué de grands chandeliers de cuivre qui, att&qués depuis des siècles par l'humidité suintant des murs aux moellons sisjoints, se décomposaient lentement en oxydes pour n'être plus que de vagues structures boursouflées, de la couleur verte des moisissures. Devant l'autel, un anneau de fer scellé au centre d'une large dalle marquait l'emplacement d'une trappe.
Sûr de sa force, Ballantine s'approcha de l'autel et, se baissant, saisit l'anneau à pleines mains. Une traction et la dalle se souleva, pivotant sur de vieux gonds de fer et découvrant un escalier à demi éboulé et qui, taillé dans le roc même, s'enfonçait dans les profondeurs du sol. Du caveau, une bouffée d'air froid, à l'odeur méphitique monta, glaçant les visiteurs et leur portant le coeur à la bouche.
Elevant haut son fanal, Jarko se mit à descendre le premier et les autres le suivirent. Au bout d'une trentaine de marches, ils prirent pied dans un caveau assez vaste, voûté et sur les parois duquel le salpêtre avait greffé ses fleurs blanches. Tout autour de ce caveau, de grands sarcophages de pierre étaient alignés comme à la parade. Rapidement, à la lueur du fanal, Morane lut les noms qui tous, étaient suivis de dates allant du XIVème siècle au XVIIIème.
Jarko désigna le dernier des sarcophages, qui paraissait moins ancien que lesautres et sur lequel se lisait un simple nom : Igor Kaliben - 1705 - 1765.
Image
Image
Jannick DENIS
Messages : 2497
Inscription : 29 mai 2003 à 17:03
Localisation : Pas-de-Calais

Messagepar Jannick DENIS » 11 déc. 2007 à 6:49

Image
Image
Image
Image
Image

Revenir vers « Quand Bob Morane sort des livres... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités