Un grand témoin de "Land and freedom" disparait

Pour discuter de tout ce qui externe à Bob Morane. En gros, tous les hors-sujets c'est par ici.
Certaines choses y restent interdites, comme par exemple la politique, le sexe, les discussions et blagues à caractère raciste...

Modérateur : La Patrouille du Temps

Répondre
Avatar de l’utilisateur
cachi
Messages : 1834
Inscription : 05 avr. 2005 à 20:23
Localisation : la vallée infernale

Un grand témoin de "Land and freedom" disparait

Message par cachi » 11 sept. 2010 à 20:26

Wilebaldo Solano vient donc de mourir à 94 ans. Etudiant en médecine à Barcelone en 1936, il monte sur les barricades contre le coup d'état franquiste et veut émanciper tous les peuples d'Espagne. Créateur d'un parti libre et indépendant à moins de 20 ans, il boute les fascistes hors de Catalogne et déclare la Catalogne libérée et socialiste. A ce tître, il sera donc persécuté à la fois par les fascistes et les staliniens. :mrgreen: :mrgreen:
Emprisonné par les milices staliniennes après la défaite de la révolution en 1937, il est menacé d'être remis aux franquistes par les staliniens, il s'évade de sa prison du nord catalogne avec l'aide de socialistes de gauche français qui compteront parmi les premiers résistants au nazisme en France (ma fierté familiale). :D
Un an et quelques mois de semi liberté en France et c'est l'état pétainiste (qui n'est pas la France pour moi) qui l'emprisonne. Il ne sera libéré par les FFI qu'en 1944. Clandestin en Espagne jusqu'en 47 où il espére que les alliés débarasseront le peuple espagnol de Franco, il doit déchanter et revenir en france.
Tout en poursuivant la lutte contre la dictature, il fera vivre la mémoire de ses camarades massacrés par Franco (en Espagne, on découvre encore tous les jours de nouveaux charniers) et par Staline (Andreù Nin en particulier). :mrgreen:
Il sera le principal conseiller de Ken Loach pour le meilleur film du cinéaste britannique et l'un des meilleurs films de ces 20 dernière années "Land and freedom".
Tous les amateurs de Georges Orwell me comprendront. Les autres ont tout à découvrir et je les envie. :D
Un petit détail à 92 ans, il a encore écrit un excellent bouquin. Les initiés comprendront :D :D
moranien para la vida

Répondre