Il n'y a plus d'abeilles...

Pour discuter de tout ce qui externe à Bob Morane. En gros, tous les hors-sujets c'est par ici.
Certaines choses y restent interdites, comme par exemple la politique, le sexe, les discussions et blagues à caractère raciste...

Modérateur : La Patrouille du Temps

Répondre
gil56
Messages : 268
Inscription : 30 oct. 2011 à 15:57

Il n'y a plus d'abeilles...

Message par gil56 » 07 mai 2013 à 10:08

Joli mois de Mai... c'est vrai... Après les magnolias, voici la floraison enchanteresse des pommiers, cerisiers, poiriers, lilas... Les jardins débordent de fleurs. Je ne sais pas la situation chez vous, mais dans le morbihan, force est de constater que par endroits, il n'y a plus d'abeilles alors qu'elles devraient butiner à foison. C'est très inquiétant... Einstein disait que le jour où disparaîtraient les abeilles, l'homme sera sur le déclin. Oui, très très inquiétant... :cry:
GD

SUN
Modérateur
Messages : 4096
Inscription : 26 août 2003 à 22:14
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Il n'y a plus d'abeilles...

Message par SUN » 07 mai 2013 à 11:33

D’une façon générale, je pense que l’espèce humaine se dirige tout droit vers son extinction et qu’il est déjà trop tard pour réagir.
Surpopulation sur Terre, pollution, disparition des espèces et des écosystèmes, pandémies, changement de climat, adaptation artificielle au millieu…. Je pense que nous allons disparaitre relativement vite (max quelques centaines d’années) ou voire notre nombre diminuer de manière drastique, pour le plus grand bonheur des autres espèces.

Pour l’instant on trouve des « parades » technologiques, comme des plantes qui n’ont plus besoin d’être fertilisées (ou pire, les plantes « terminator » qui sont incapables de se reproduire naturellement), on standardise la nourriture en éliminant la plupart de ce qui n’est pas « courant »… ca permettra de tenir encore quelques dizaines d’années, puis si la démographie mondiale n’est pas contrôlée dès maintenant, ce sera la catastrophe. Pourtant nous ne sommes pas près d'accepter d'avoir max un enfant par couple (on n'en discute même pas!), c'est très très loins de notre culture de "liberté".

J’ai vu un reportage la semaine dernière sur les phosphates. Il est actuellement impossible de nourrir la population mondiale sans d’énormes quantités de phosphates (qui servent d’engrais), or le phosphate n’est assez concentré, pour l’exploitation, que dans très peu de régions et les mines s’épuisent… Dans le même reportage, ils parlaient de recycler les urines, à la sortie des villes, dans les stations d’épuration, pour y récupérer les phosphates… encore une solution technologique.
Je suppose que quand ce sera nécessaire, on remplacera les abeilles par autre chose… jusqu’à ce que nous soyons à cours de tout !

PS : moi ce sont les papillons que je ne vois plus depuis quelques années.

Parazythum
Modérateur
Messages : 1502
Inscription : 13 déc. 2002 à 21:23

Re: Il n'y a plus d'abeilles...

Message par Parazythum » 07 mai 2013 à 14:18

Presque plus de papillons entre Paris et Orléans... Pas d'abeilles non plus dans la Beauce. La dernière fois que j'ai vu des papillons et abeilles à foison c'était en haute-montagne dans les Alpes :(
Parazythum.
Don't Bug Me !

Auteur et webmaster du Grenier de Bob Morane http://parazythum.free.fr/grenier

Foxtrot's Goldwing
Messages : 1989
Inscription : 01 nov. 2004 à 9:54
Localisation : Close to the edge

Re: Il n'y a plus d'abeilles...

Message par Foxtrot's Goldwing » 07 mai 2013 à 14:34

L'homme va disparaître, c'était jusqu'à présent ma ferme conviction. Entre-temps j'ai changé d'avis : il doit disparaître.
J'escomptais assister de mon vivant à la disparition de notre espèce. Mais les dieux m'ont été contraires.

CIORAN : aveux et anathèmes....

Comment ne pas être d'accord....l'espèce humaine a fait assez de dégâts comme ça;..laissons la place aux animaux.....et de l'espoir à la terre...
J'ai vu tant de choses que vous ne pourriez pas croire. De grands navires en feu surgissant de l'épaule d'Orion. Des rayons fabuleux briller dans ... Tous ces moments se perdront dans l'oubli comme les larmes dans la pluie. Il est temps de mourir."

Répondre