Le Grand Mogol de Rémy Gallart

Annonces de parution et d'évènements (festivals, dédicaces, expos, ...)

Modérateur : La Patrouille du Temps

elpastor
Messages : 71
Inscription : 28 juin 2015 à 10:22
Localisation : 94

Le Grand Mogol de Rémy Gallart

Messagepar elpastor » 07 févr. 2017 à 13:26

Terminé "le Grand Mogol", une aventure de Bob Morane écrite par notre ami Rémy Gallart. Une aventure originale, dans le sens où elle se démarque assez d'une histoire classique, lorgnant franchement du côté fantastique, et dans laquelle on retrouve un personnage d'une ancienne aventure (je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler). Un Bob en grand format celui-là, alors que dans le même temps on nous sort des HC qui mériteraient le même format...Logique éditoriale...
L'écriture est fluide, sans temps mort, Rémy sait mener son public, baladant Bob et Bill de Djibouti à la Belgique, sur les traces d'un illusionniste assez médiocre affublé du surnom de Grand Mogol. Dans le même temps, Morane ressent une étrange impression, comme si quelqu'un cherchait à prendre possession de son corps et de son esprit...
Je n'ai aucune critique à formuler, si ce n'est, et j'espère que Rémy Gallart ne m'en voudra pas trop :D , l'usage immodéré de la bouteille d'alcool dès que Bill apparait quelque part, et qui à mon avis est un peu trop appuyé ici. Pour le reste, je ne me suis pas ennuyé une seconde.
Mon coup de gueule irait plutôt à l'édition: entre fautes de frappes non corrigées, phrases coupées sans raison en plein milieu, mots attachés et italique apparaissant au hasard, j'ai eu l'impression pénible de me retrouver face à l'amateurisme de certaines autoéditions qu'on voit fleurir sur Amazon. A 15 euros (quand ce n'est pas 25 avec les HC) c'est quand même plus que limite et ça manque de respect pour les lecteurs. :twisted:
En tout cas, félicitations à Rémy Gallart pour cet agréable moment, je compte très prochainement attaquer les colosses, en espérant un peu moins de déconvenues côté édition.
Avatar de l’utilisateur
Masque Jade
Messages : 6496
Inscription : 22 janv. 2004 à 22:04
Localisation : Jura

Re: Le Grand Mogol de Rémy Gallart

Messagepar Masque Jade » 07 févr. 2017 à 15:38

J'hésitais beaucoup à me lancer dans une critique de cette aventure, mais comme le sujet est là, je me lance.

Je suis d'accord, dans l'ensemble, avec tout ce qui est dit ci-dessus :

- Usage immodérée par Bill de la dive bouteille au point qu'il en passe pour être un véritable alcoolique. Pensez, il pique même la bière de Bob.
- Bob emploie, à tout bout de champs, l'expression "petite fille"

A trop vouloir user des clichés cela en devient de la mauvaise parodie. Je n'ai pas du tout aimé, non plus, le fait que Bob au cours d'une insignifiante bagarre en vienne à tuer son adversaire (Et un adversaire pas bien méchant...) d'une balle, cela n'est pas dans les habitudes de Bob de tuer ainsi... Un peu gros aussi, le fait, que Bob sente son esprit lui "échapper" et par sa seule volonté ou celle de Bill, il parvient à s'y soustraire, quant au mystérieux personnage qui revient dans cette aventure et rencontré par Bob auparavant, je ne peux m'empêcher de penser que celui-ci apparait un peu trop miraculeusement, nimbé de parfum à l'eau de ... rose. Et que dire de celui-ci quand l'on apprend qu'il est dans ce que l'on appelait communément un... asile de fous ???? Ca ne colle pas du tout avec ce que Vernes avait écrit...

Bref, dans cette aventure qui est quand même prenante dans l'ensemble, il y a trop de clins d'oeil "moranien" et l'emploi de faits "incongrus" (que j'ai cités ci-dessus) semblent prouver un manque d'imagination pour tout faire "coller" ensemble...

J'ai lu sur Internet que Rémy Gallart avait été le "nègre" de Jimmy Guieu, alias Claude Vauzière, on comprend mieux alors son goût pour le surnaturel, le fantastique mais cela manque quelque peu de cohérence...

Maintenant, pour les problèmes d'impression, je n'en dirais pas plus mais il est dommage que l'on revienne à ces éditions bâclées, comme au bon vieux temps...

Comme dans le message précédent, il est évoqué "Les Colosses", bien qu'ici ce ne soit pas le sujet, je voudrais dire qu'il ne faut pas vous attendre à quelque chose de mieux et c'est même pire... Insipide, verbeux, beaucoup de précisions inutiles (la faute à Michel Eloy ?), action quasi nulle pour Bob et Bill, 2 Ombre Jaune qui n'amènent rien et on se demande pourquoi il y en a 2, encore une fois, à l'époque H.Vernes avait fait (beaucoup) mieux en mettant Ming face à lui-même.

Je vais encore essayer avec le prochain R.Gallart qui est annoncé, de me faire une bonne opinion, mais j'ai de sérieux doutes...
«Oui, monsieur, moi, je descends du singe. Mais vous, vous y remontez !»
Alexandre DUMAS.
Mon avatar est un fragment d'un dessin de CORIA, inédit , original et personnel.
Avatar de l’utilisateur
Telly
Messages : 356
Inscription : 10 nov. 2003 à 17:16
Localisation : Quelquepart dans la France profonde...
Contact :

Re: Le Grand Mogol de Rémy Gallart

Messagepar Telly » 26 févr. 2017 à 14:51

Je n'ai pas du tout aimé ce roman !
L'esprit moranien est totalement absent. Pire c'est trop violent (y compris dans l'écriture), il y a des allusions sexuelles déplacées dans ce contexte. L'histoire oscille constamment entre divers genres (polar, SF, fantastique,...) et se résume à un galimatias dont on ne comprend pas grand chose.
Bref je ne comprends pas comment on peut écrire et publier une telle chose sous l'étiquette BM. Je ne m'étonne pas qu'après cela HV soit remonté contre les auteurs publiés par Ananké.

Telly (en colère)
Égaré dans le forum infernal....
.... l'internaute s'appelle Teeeeeelly.
Tatatinnnnn!!!
______________________________________________________
Site Nick Jordan : http://leportaildetelly.com/nick-jordan/
http://www.priceminister.com/boutique/Telestrat
Avatar de l’utilisateur
jean-luc
Messages : 2467
Inscription : 24 janv. 2011 à 15:24
Localisation : 02

Re: Le Grand Mogol de Rémy Gallart

Messagepar jean-luc » 26 mars 2017 à 17:43

Je viens de terminer assez péniblement la lecture du nouveau Bob Morane, écrit par Rémy Gallart « Le Grand Mogol ».
Peu de chose à dire sur cette histoire qui ne m’a pas passionné du tout, c'est le moins que je puisse dire. La faute à un scénario tarabiscoté et de piètre qualité hésitant entre drame et Grand-Guignol, à des héros aux traits forcés jusqu’à en être caricaturaux et à des dialogues sonnant faux tout le long du livre. Bref, une histoire à vite oublier !
Pourtant, le début du roman, de bonne facture, laissait augurer un récit captivant et original, un bon Bob Morane fantastique . Hélas, la suite, assez ridicule et frôlant le grand n’importe-quoi par moment, vient vite démentir cette impression.
Mais ce qui m’a déplu en priorité dans ce « Bob », c’est la caricature de notre Ecossais au grand cœur, transformé en alambic et buvant tout ce qui lui tombe sous la main : bière, whisky, vin, alcool de poire, Chartreuse… un véritable catalogue de boissons spiritueuses ! J’ai relevé une trentaine de pages, sur un peu moins de 190, où il est fait allusion aux penchants de l’Ecossais pour les boissons alcoolisées! Trop c'est trop et là, l'auteur a vraiment grossi le trait jusqu'au ridicule!
Et puis, je n’imagine pas Bill employant des mots tels que « Tudieu », « Bougre d’andouille », « Croquemitaine de mes deux », « Derche »!
… et le commandant, même en colère, lancerait-il un tonitruant « Bon Dieu ! » à son ami?
Un Bob Officiel qui est loin d’égaler en qualité, c'est peu de le dire, certains Bob Morane écrits par quelques écrivains amateurs qui ont su retrouver le style et la verve littéraire d’Henri Vernes. Je n'aurais pas aimé découvrir Bob Morane à travers ce récit: aurais-je continué l'aventure?

Revenir vers « Bob Morane, évènements et parutions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités