Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Annonces de parution et d'évènements (festivals, dédicaces, expos, ...)

Modérateur : La Patrouille du Temps

Répondre
Masque Jade
Messages : 6512
Inscription : 22 janv. 2004 à 22:04
Localisation : Jura

Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Masque Jade » 11 sept. 2012 à 7:55

Ce festival de BD aura lieu les 6 et 7 octobre prochains.

Je vous vois venir, le même week-end que l'AG de Bruxelles. Mon intention n'est pas de concurrencer cette noble assemblée de toute façon ceux qui voulaient y aller ont déjà réservé leur place.

Je fais ce message simplement pour dire que cette manisfestation dédiée à la BD aura pour invité principal notre ami Coria et que sa longue fidélité (malheureusement terminée) à Bob Morane mérite bien qu'on en parle aussi.
Quelques "moraniens" seront présents et ceux qui n'ont pas d'obligations ce jour-là et qui ne vont pas à l'AG peuvent venir.

Serge Paquot a mis, quelque part sur ce forum, l'affiche de ce festival (je ne sais plus où).

Donc à AUDINCOURT les 6 et 7 octobre 2012.

http://fete-de-la-bd.audincourt.com/
http://www.audincourt.fr/les-grandes-ma ... la-bd.html
«Oui, monsieur, moi, je descends du singe. Mais vous, vous y remontez !»
Alexandre DUMAS.
Mon avatar est un fragment d'un dessin de CORIA, inédit , original et personnel.

Avatar de l’utilisateur
LAGON REQUIN
Messages : 3103
Inscription : 17 juin 2004 à 14:00
Localisation : au soleil du sud-ouest ( Boé )

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par LAGON REQUIN » 11 sept. 2012 à 8:06

Serge là mis au dessin de Bob Morane il répondait a Laurent pourquoi il n'allait pas a l'AG car il allait a Audincourt :shock:
Un ami fidèle est une tour forte , qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

yan59
Messages : 2643
Inscription : 05 nov. 2009 à 20:19
Localisation : 59, Nord

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par yan59 » 11 sept. 2012 à 17:35

C'est très courtois de ne pas en avoir parlé avant pour ne pas nuire à la réussite de l'AG à Bruxelles. :wink:
Souhaitons un franc succès à ces 2 événements, et aux bons moments de convivialité que cha :D cun engendrera!
Yan59 Image
-----------
Mes ventes: viewtopic.php?f=2&t=8388
Mes recherches: viewtopic.php?f=2&t=7964

Avatar de l’utilisateur
Dan
Messages : 2023
Inscription : 12 avr. 2003 à 8:14
Localisation : Les Cavernes de la Nuit
Contact :

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Dan » 30 sept. 2012 à 10:35

Voila c'est pour la fin de la semaine, belle manif de prévue :lol:
Dan
Amitié d'un moranien
ImageDan l'oiseau des ténébresImage

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 30 sept. 2012 à 11:45

j'ai hâte d'y être...mais va falloir résister à la tentation...toutes ces bd ! :shock:
Mais la Cath m'accompagne et c'est elle qui tiendra la bourse ! :( :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Boy
Messages : 4261
Inscription : 21 mars 2008 à 17:45
Localisation : ARCACHON

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Boy » 30 sept. 2012 à 13:38

:D On compte sur vous pour les photos les copains! :wink:
"La montagne, couverte d'une jungle épaisse semblable à un tapis de caoutchouc mousse, glissa sous le ventre brillant du Mitchell". Et tout a commencé...

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 07 oct. 2012 à 17:33

Bien rentrés d'un très très sympathique week end à Audincourt où j'ai eu grand plaisir à retrouver Dan et Chantal, Serge (Masque Jade), Jerk et bien sûr Coria et Thérésa :D
Quelques photos...
Hier matin, ayant pu bénéficier de la navette hôtel-festival, j'arrive avec Coria et ces dames sur les lieux du festival...
Image

Tout de suite nous sommes attirés par la plus belle affiche, celles de 2003 bien sûr ! :lol:
Image

Avant la séance de dédicaces, Coria et Thérésa achètent quelques bds...dont un XIII du beau frère William Vance ! :wink:
Image

Et c'est parti pour les dédicaces !...Je ne vous mens pas, mais Coria a eu pendant toute la journée la plus longue file d'attente, et ça a duré sans repos jusqu'à 19 h00 ! :shock:
Image

A suivre...

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 07 oct. 2012 à 17:46

Le soir, grâce aux manoeuvres (ou au charme ! :wink: ) de Dan, nous avons tous été invité au repas réservé aux dessinateurs :D
Image

Ensuite petite sortie pour terminer la soirée autour d'un dernier verre (vous remarquerez que c'est vraiment UN dernier verre ! :lol:
Image
Image

A suivre...

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 07 oct. 2012 à 18:05

Bien entendu j'en ai profité pour offrir la bd de l'idole verte à Coria...
Le maître a inspecté dans le détail le travail de l'élève... et finalement j'ai eu une bonne note ! :lol:
Image

Jerk, le roi du crayon, lui a également offert son portrait :wink:
Image

Quant à moi j'ai été très heureux de recevoir un dessin original de la part de Coria, et de la part de Jerk son dessin original de Bob et l'idole verte ! :shock: :D
Image

Voilà, c'est encore un beau week end passé avec des amis, qui restera dans mes souvenirs...en attendant les prochains (et en 2013 ça devrait être pas mal ... :shock:
Merci à tous.

yan59
Messages : 2643
Inscription : 05 nov. 2009 à 20:19
Localisation : 59, Nord

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par yan59 » 07 oct. 2012 à 21:02

Merci pour ce sympathique CR, Serge!
Vous vous êtes faits de très beaux cadeaux, et la photo de Coria devant l'affiche vaut son pesant d'or!
Sans compter son portrait par Jerk, splendide comme toujours!
Avec Bruxelles d'un autre côté, c'était l'amitié par Bob qui était à l'honneur! :D
Yan59 Image
-----------
Mes ventes: viewtopic.php?f=2&t=8388
Mes recherches: viewtopic.php?f=2&t=7964

Avatar de l’utilisateur
Lilou Multipass
Messages : 3903
Inscription : 21 mars 2003 à 12:55

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Lilou Multipass » 08 oct. 2012 à 14:19

Serge a écrit :Bien entendu j'en ai profité pour offrir la bd de l'idole verte à Coria...
Le maître a inspecté dans le détail le travail de l'élève... et finalement j'ai eu une bonne note ! :lol:
Cool ! :D
Lilou,
La rôdeuse des temps anciens avec Draco son petit dragon

Avatar de l’utilisateur
jean-luc
Messages : 2617
Inscription : 24 janv. 2011 à 15:24

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par jean-luc » 08 oct. 2012 à 14:21

Un grand merci pour ce sympathique reportage, teinté d'humour. De très beaux moments qui cloturent une semaine décidement exceptionnelle pour toi :wink:

Jerk
Messages : 1554
Inscription : 23 sept. 2010 à 21:05

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Jerk » 08 oct. 2012 à 19:05

Merci pour ses chouettes photos, Sergio, vraiment. :wink:

J'évoquerais quant à moi l’événement avec plus de mots que de photos, n'en ayant pris que lors de la dernière journée (et grâce à l'appareil de Masque Jade que je remercie encore !) ...

......................................................................................

Voici Robert ... c'était le soldat Morane !

Vendredi 5 octobre 2012 ...
La ballade de Bill Brillantine …

Dan m'a prévenu : l'aventure commencera aujourd'hui. :D Lui et Danette doivent arriver cet après-midi.
Je suis libre et décide de les retrouver. Avec eux Coria et Thérèse, puis les frères Sergueï …
Il est 15 h lorsque le vaisseau Jerkien s'élance sur les routes de France ! :pirat:
Les quelques kilomètres qui me séparent des amis s'effacent rapidement … pourtant l'Ombre Jaune rôde, plus imbécile que jamais … Audincourt n'est pas une grande ville, mais des hordes de travaux publiques font de ses ruelles un labyrinthe des plus tortueux ! Il ne faut pas plus de quelques secondes pour se trouver désorienté, perdu, hagard, tournant en rond, ahuri devant ce spectacle d'une folie égale à celle d'Ananké, ce monde pourri …
Dérouté, sidéré, je gare la voiture et appelle Dan :
- On est à l’hôtel, m'annonce-t-il.
- J'arrive ! Assure-je immédiatement. Ne bougez pas !
- Pas de danger, on attend Felicisimo et Thérèse ! Ils sont arrivés hier, mais ils viennent de partir se promener dans la ville !
Dans mon esprit prompte, l'image d'un rêve fou se forme aussitôt :
« Ce qui serait fulgurant, me dis-je, ce serait de tomber sur eux au détour d'une rue, car alors ils sauront me guider, et je serais sauvé ! … »
Je reprends la route. Quelques instants plus tard, le miracle se produit ! :shock: Je roule, et j'avise soudain un couple qui déambule.
L'espace d'une seconde, nos regards se croisent. Comme dans les films, exactement ainsi. Coria !
Je le reconnais, lui me reconnait … un arrêt vif mais contrôlé du véhicule jerkien, Coria et Thérèse traversent la route, et les retrouvailles ont lieu. L'amitié. Nous discutons quelques instants, puis j'expose mon désarroi hôtelier, la présence de Dan, et Coria s'exclame :
- Kelbert ? Il est déjà là ?! Mais nous pensions qu'il n'arriverait que ce soir !
Brusquement, Thérèse décide, s'adressant à son époux, et me désignant :
- Va avec lui, je vous retrouve là-bas !
D'un même mouvement, Coria et moi nous récrions :
- Et toi ? Non, tu viens avec nous !
Aussitôt dit, aussitôt exécuté : me voilà devenu chauffeur attitré du couple Coria !
Prestigieux navire jerkien, transport de la belle personnalité !
Pas des rebuts de population, pas des Dacoïts sapés mauvaise graine, non ! Non ! Rien que des grands de ce monde ! Augustes, solennels, majestueux !
… A gauche, puis à droite, tout droit, et encore à gauche, … Une fois l’hôtel débusqué les retrouvailles vont bon train : Dan et Danette nous accueillent ! Joie ! Rires ! Exclamations !
Rapidement, nous investissons le salon de l’hôtel, encore vide en cette fin d'après-midi. Les auteurs du festival ne sont pas encore là. Le cadre de l’hôtel est sympathique, donnant sur un long jardin intérieur, une terrasse couverte, plusieurs massifs d'arbres poudrés d'or par le soleil qui chute lentement de son piédestal céleste :lol: ...
Dan harangue, assène, allocutionne, discoure, … La bonne humeur, la décontraction sont de mise.
Redisons-le encore : Coria et Thérèse sont des gens biens.
C'est appréciable, exceptionnel, de pouvoir se poser et discuter sans calcul.
Les nouvelles fusent, Coria s'inquiète des amis moraniens.
Avec lui, je discute aussi dessin. Il faut forcer Coria pour qu'il parle de lui, j'apprécie cette réserve, cette timidité, et c'est grâce à Dan qu'il consent à parler de ses débuts … Ses premiers pas, avant sa rencontre avec William Vance, ses lectures, la documentation qu'il entasse chez lui afin de coller au mieux au récits qu'il illustre … d'autres sujets encore, les plus divers, variés, puisque nous entamons le chapitre qui évoque la mort de Fernand Raynaud (Véridique, Coria se considérant maintenant " Heureux ! " comme disait l'humoriste.) au moment où Dan, impérieux, réclame son dû ! :shock:
A savoir les planches qu'il a acheté à Coria, les originaux qu'il compte exposer à Bourgoin-Jallieu au mois de mars.
Felicisimo obéit, disparaît puis revient, porteur d'un immense carton à dessin qu'il ouvre, dévoilant son contenu mirifique ...
Je peux alors découvrir une quantité incroyable d'originaux, peintures et planches se suivent à un rythme effrénée !
… Décors, personnages, ombres, ... et tout cela n'est qu'un faible aperçu de plus de trente années passées au service du lecteur !
Je crois qu'il ne faut pas perdre de vue ce que démontre, paradoxalement, cette minutie ahurissante : la générosité de l'auteur. Car généreux, il faut l'être pour « donner » autant dans chaque image. Je ne sais trop comment l'expliquer, trouver les mots qui sonneraient justes, je n'y parviens pas, … Cela se ressent, c'est tout.
Durant une heure savoureuse, baignée d'une discussion toujours amicale, sans retenue, notre entrevue se poursuit.
Coria parle de ses projets, nous demande notre avis, écoute, sourit, l’œil pétillant ... :D
Peu après Masque Jade arrive à son tour … Coria encore demande des nouvelles, s'inquiète de la santé des amis, sincère.
J'ai été heureux de revoir Serge, pouvoir discuter avec lui, que je n'avais plus vu depuis l'exposition de Gray.
Le soir tombe, Felicisimo et Thérèse rejoignent les organisateurs … Avec Dan, Danette et Serge nous partons arpenter la ville folle, les quartiers interlopes, à la recherche d'un estaminet … que nous découvrons rapidement, lueur fugitive noyée dans l'ombre d'une ruelle digne de figurer une couverture de Marabout Fantastique …
Le repas se déroule, agréable, les discussions s'enchaînent, anecdotes, rires, sourires. Nous parlons un peu de Bob, Morane, Billl et leurs comparses, mais très vite aussi d'autres choses … Dan et Danette ont une véritable vie d'aventuriers, aux cœurs d'or, conscients de leurs défauts et qualités … Ils sont Humains, géniaux ! ... Pareils instants font un bien fou !

La soirée s'avance ainsi, doucement, le retour à l’hôtel se fait dans le calme ... Et déjà je m'apprête à vous conter la suite de cette extraordinaire aventure, mais non ...

Image

... La suite viendra dans le prochain épisode intitulé … Qui se souvient de Boney Morane ?

;)

Avatar de l’utilisateur
jean-yves
Messages : 2710
Inscription : 15 janv. 2004 à 20:35
Localisation : paris banlieu

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par jean-yves » 08 oct. 2012 à 21:11

sympa tout ça...
petites questions : coria est donc " heureux" mais sans etre indiscret , n'ayant pas trop suivi l'affaire : l'arret de bob s'est fait " correctement " si l'on peut dire , un minimum a l'avance ou le lombard l'a prit pour un imbecile ? style on lui envoie un texto ? a-t-il des projets ou bien c'est l'heure de la retraite ( et de la peinture peut etre ?)
et voila le serge futur editeur de bd :wink: bravo pour toute cette énergie et sa finalité
jerk tu as mis d'autres dessins de l'univers moraniens sur le forum qq part ? ( en plus de Dan-clairembart que j'ai retrouvé ) t'es-tu deja essayé a la couleur ? ( ton avatar est de toi ?)

Masque Jade
Messages : 6512
Inscription : 22 janv. 2004 à 22:04
Localisation : Jura

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Masque Jade » 10 oct. 2012 à 20:42

jean-yves a écrit :sympa tout ça...
petites questions : coria est donc " heureux" mais sans etre indiscret , n'ayant pas trop suivi l'affaire : l'arret de bob s'est fait " correctement " si l'on peut dire , ?)
Pour le peu que je connaisse de l'affaire, le mot "correctement", n'est pas vraiment le terme qui convient...

Mais oui, par contre, Coria est heureux. D'être en notre compagnie, nous de discuter avec lui et avec Thérèse sa femme qui ne manque pas d'humour, sans que l'un d'entre nous ne le tarabuste pour avoir une dédicace. C'est peut-être aussi en cela que l'on reconnaît que les rapports sont devenus amicaux..., sans arrière pensée.
«Oui, monsieur, moi, je descends du singe. Mais vous, vous y remontez !»
Alexandre DUMAS.
Mon avatar est un fragment d'un dessin de CORIA, inédit , original et personnel.

Jerk
Messages : 1554
Inscription : 23 sept. 2010 à 21:05

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Jerk » 17 oct. 2012 à 20:27

Me voilà qui reprend du service, la démarche mal assurée. Voici la suite, rapide, de cette rencontre d'octobre ... ;)

...........

Voici Robert ... c'était le soldat Morane !

Samedi 6 octobre 2012 ...
Qui se souvient de Boney Morane ?

Très tôt le matin, j'abandonne Audrey H. (Jerk's girl fameuse), parce qu'elle n'aura pas su être prête à temps pour rejoindre les amis qui patientent dans le salon de l’hôtel …
Pas de breakfast pour Tiffany, diront les cinéphiles !
- Tu m'excuseras, affirmé-je, j'ai besoin de changer d'atmosphère !
- Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?

C'est vrai, Audrey H. a-t-elle une figuration atmosphérique ? :shock:

Image

Passons … De toute manière, je ne resterais pas seul longtemps ...
Déjà la navette, (qui n'est pas temporelle mais toutefois pilotée par un colonel Graigh dont le menton s'orne d'une courte barbe), vient prendre les auteurs par petits groupes plus ou moins ordonnés. Sergio Paco et son épouse Cath profitent de cette ordonnance mal faite pour s'engouffrer à bord du vaisseau de la Patrouille à pétrole ; Ils assisteront avec Felicisimo et Thérèse à la cérémonie d'inauguration du festival, …
Sans tarder, je rejoins Dan, Danette et Serge, et ensemble, fiers aventuriers abhorrant les mondanités, détestant les ronds-de-jambes, nous partons explorer Audincourt-la-tuméfiée …
Ville aux routes barrées, pavées de pièges, couvertes de marchés nombreux qui s'étendent de minute en minute, ratiboisent, encerclent, mordent et font mal … Mais nous combattons durement ces forces turpides et retrouvons bientôt notre chemin ! Cependant la lutte est loin d'être terminée ! Quelques autochtones – le mot est subtil – au volant de leurs chars armés nous prennent en chasse, roulant et vrombissant vite ! … Il faut s'écarter à temps, sauter de justesse, rouler, bouler !
Réchappant de peu à la Camarde, je m'exclame, rageur autant que Jean Gabin sous le Signe du Taureau :
- C'est incroyable, ça ! Autrefois on cantonnait les louffes dans des réserves, un peu comme les indiens d'Amérique, à Charenton, à Perray-Vaucluse ! ... Maintenant on les mets dans des boîtes, des cabanons roulants ! Des millions de voitures ! Le plus grand asile de France !
Fort heureusement, les animaux finissent par succéder aux humains. Eux sont plus intelligents, c'est certain …
Après la Camarde, les canards ! … Danette repère plusieurs escadrilles marrantes qui approchent rapidement …

Image

Nous devisons encore lorsque midi sonne au tocsin de la cité.
Alors nous continuons notre promenade et Paco et Cath nous rejoignent. Parce qu'ils avaient trop rapidement sauter dans le temps quelques heures plus tôt, échappant à mes salutations matinales, je me rattrape maintenant … Heureux que je suis de retrouver Sergio depuis Gray …
Notre petit groupe est donc là, qui arpente fièrement cette cité barbare. La tête haute, le regard franc … nous sommes clairement invincibles, d'une élégance désinvolte, frémissante …

Image

Au détour d'un chemin, nous décelons une auberge et son aubergiste.
Le repas se passera, agréable. L'amitié.
Sergio tente un instant de « dérider » la tenancière, mais sa plaisanterie est trop fine finalement pour celle qui goûte les sauces mais pas l'humour.
Enfin la dame comprend et nous ne serons pas expulsés de l'établissement pour mauvaise conduite. On est sortis de l'auberge ...
Sur le chemin du festival, en exclusivité, Paco nous dévoile plusieurs noms de romans moraniens auxquels il pense pour une futur adaptation … On ne peut rien dire, sous peine de sanctions disciplinaires aggravées, de celles qui brisent un homme à jamais, Sergio promettant l'intransigeance à qui ne saura tenir sa langue, … sachez seulement qu'il n'y a que des titres d'exceptions ! Vraiment ! Un régal futur !
Quelques mètres encore et nous voilà sur les lieux ...
La pièce maîtresse de l’événement est ce vaste bâtiment réunissant vendeurs de bandes dessinées et auteurs en dédicace …

Image

Le soleil brille. Il fait doux. Nous savourons l'instant.
Ce sont les trente ans du festival ; ainsi les organisateurs ont-ils disposé devant l'antre du crapaud plusieurs totems supportant chacun l'une des trente affiches susnommées ...
Nous posons – c'est une évidence - avec le Bob Morane de 2003, l'année de la première venue de Coria, puis investissons les lieux …

Image

- Bonjour, messieurs !
Dan retire sac et manteau pour bomber le torse et arborer un tee-shirt impeccable du cru de 2003.
- Cette année-là fut une des plus marquantes de l'histoire du festival, nous confie l'un des organisateurs.
Il y a foule ! Le peuple va et vient.
Très vite, nous retrouvons Felicisimo et Thérèse. Un rapide salut de la main, car il y a déjà une file immense serpente devant notre ami … Tous nous en restons abasourdis !
Coria sollicité sans relâche, tout le jour durant !
Par des hommes et des femmes de tout âge, des grands, des petits, des costauds, des poitrinaires, des sales, des propres, des silencieux, des fortes gueules (que Dan a vite fait de ramener à leur petit niveau ridicule), des grands anciens, des petits nouveaux, des gentils … et quelques méchants, puisqu'un personnage vil profitera du désordre ambiant pour dérober un dessin original à Coria ! Purement et simplement ! Le geste est méprisable. C'est celui d'un homoncule vulgaire, triste à pleurer.
Face à la populace, Coria, assis, dédicace humblement, concentré, appliqué.

Image

Absorbé par sa tâche, mais toujours humain, plus que jamais. À chaque nouvel arrivant, il sert la main, discute, sourit, … et dessine.
Bien sûr, le professeur Clairembart, une fois le tour de la salle effectué, revient très vite sur les lieux, avec lui sa barbiche et ses lunettes cerclées de l'acier le plus dur. Le voilà qui prend à partie gens et gentes, apostrophe, expose, jugule. Dan le passionné, fou mais heureux, et rendant bien cet amour de la vie.
L'après-midi passe ainsi ...
Masque Jade fait dédicacer deux albums à la dessinatrice Florence Magin.
Le matin à l’hôtel, Dan – encore lui ! - avait abordé la dame, qui s'était jointe au groupe en toute simplicité.

Image

… Je n'avais pas pu assisté à l'entretien, je fais donc connaissance avec une personne intelligente, charmante … un agréable moment.
Je ne la connaissais pas, ni elle ni son travail. Serge me montre, explique, je découvre.
je découvre aussi que Dan est partout :

Image

Paco et Cath – couple lumineux – s'éclipsent pour aller se reposer à l’hôtel, tandis que Serge et moi fuyons un instant les musiciens acharnés qui pénètrent dans le complexe … Véritables fanatiques à la solde sûrement de Ming-le-grand-risible … Jusqu'au dehors, leur cri de guerre s'entend, s'étend, rugissement suraiguë, étendard maladif, massacre audacieux de plusieurs standards musicaux que nous aimons … Soyons respectueux pourtant et reconnaissons-leur tout de même le fait d'avoir animer bravement les allées du festival.
Serge et moi devisons, de Robert Morane et de beaucoup d'autres choses … Sergio réapparaît alors, vêtu de frais et rasé de près, porteur d'une enveloppe, qui, si elle n'est pas pleine de billets verts, contient le puissant album de L'idole Verte ! Et je peux enfin parcourir le susdit ouvrage tandis que les conversations reprennent … Merci Sergio ! Enfin rassemblé, le travail de notre ami saute aux yeux plus que jamais ! J'aime tout particulièrement l'ex-libris en noir et blanc … Le Bob Morane qui y figure, haletant, est superbe. Vraiment. Il trône désormais sur mon bureau, aux côtés de quelques joubert moraniens ... Avec Paco nous discutons de la création de l'album … d'autres dessins inédits … Je n'oublie la dédicace, personnelle, qui me touche ...

Les musiciens de l'Ombre Jaune ayant fuient, nous revenons tous auprès de Felicisimo, Thérèse, Dan et Danette … La file devant Coria n'a pas diminué ! Les admirateurs se succèdent.
Cela fait plaisir à voir … Que dire ? Que parfois, les gentils sont récompensés. Et parce que c'est immensément rare, il faut en profiter ...

Le soir tombe … Il est plus de 19 heures, l'heure de la fermeture pour cette première journée.
De nombreux stands sont désertés déjà depuis longtemps … Mais devant Coria se pressent encore plusieurs personnes …

Image

Le dernier admirateur sera un citoyen suisse, qui se souvient d'avoir rencontré Dan à l'une de ses manifestations … la discussion se poursuit, tranquille, jusqu'à l'heure précise du repas ...

Comme l'a écrit Paco sur le forum vert, les charmes du professeur Clairembart agissent sur l'organisateur du festival, qu'il connaît depuis 2003 … Ainsi nous mangerons avec les auteurs …
Enfin apprend-t-on qu'un concert est organisé pour la troupe entière … Mais je le redis : tous nous haïssons les mondanités vaines, les bousculades vociférantes …
- Nous n'avons que trois cent millions de neurones à notre disposition, assure une voix, alors ne les encombrons pas de choses inutiles.
Dan seul déplore de ne pouvoir aller danser, s'agiter frénétiquement ! …Ses regrets pourtant disparaissent vite, nous avons une autre idée que Coria énonce :
- Kelbert, écoute-moi : on ne se voit pas souvent, ce sera plus sympathique d'aller boire un verre quelque part, tous ensemble, de pouvoir discuter …
Dan admet le bien-fondé de la suggestion. En moi-même, je suis rassuré : Jerk dansant un jerk, je n'aurais pas voulu savourer ça.

Rapidement, nous évacuons la salle et plongeons dans le manteau de la nuit, noir machin qui sourd de toutes parts, égare les âmes candides mais jamais les moraniens, ni ceux qu'ils protègent ...
Après quelques minutes de marche, une porte s'ouvre qui donne sur un débit de boissons … Nous y pénétrons sans faillir.
Accueil tidanesque, chaleur humaine, réconfort des liquides débités, même sans alcool, photographies, rires, récits aventureux, anecdotes, ami tiers, … C'est ainsi que se poursuivra la soirée, c'est de la même façon qu'elle s'achèvera …

........................................................

La suite et la fin de ces quelques paragraphes chancelants dans … Moraneville ou la dernière séance !

;)

Les photographies illustrant ces lignes absurdes et celles qui suivront bientôt sont de Masque Jade, Jerk et d'autres obscurs photographes américains.

yan59
Messages : 2643
Inscription : 05 nov. 2009 à 20:19
Localisation : 59, Nord

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par yan59 » 17 oct. 2012 à 20:39

Merci Jerk pour ce nouveau chapitre de votre chouette week-end audincourtois, très courtois!
A bientôt pour la suite! :D
Yan59 Image
-----------
Mes ventes: viewtopic.php?f=2&t=8388
Mes recherches: viewtopic.php?f=2&t=7964

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 17 oct. 2012 à 21:25

:shock: Un compte-rendu jerkien c'est quelque chose ! :D
J'attends la suite avec impatience d'autant plus que nous (Cath et moi) vous avons quitté dans la matinée du dernier jour...

Avatar de l’utilisateur
jean-luc
Messages : 2617
Inscription : 24 janv. 2011 à 15:24

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par jean-luc » 18 oct. 2012 à 15:07

Les interventions de notre ami Jerk se font plus rares sur ce Forum mais quand il poste, oh la la!!!:D
Merci de nous conter avec ton écriture, ton style et ton humour ce périple à Audincourt. Ton langage imagé, plein de références cinématographiques et autres m'émerveille toujours autant.
Un véritable roman-photo dont nous attendons la suite :wink:

Jerk
Messages : 1554
Inscription : 23 sept. 2010 à 21:05

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Jerk » 19 oct. 2012 à 19:24

Dernière ligne, que j’espère droite … ;)

….............................................................................................

Voici Robert ... c'était le soldat Morane !

Dimanche 7 octobre 2012 …
Moraneville ou la dernière séance !
- Messieurs, si je vous ai arrachés à vos pokers et à vos télés, c'est qu'on est au bord de l'abîme. La maladie revient sur les poules. Et si j'étais pas sûr de renverser la vapeur, je vous dirais de sauter dans vos autos comme en 40. Le tocsin va sonner dans Montparnasse. Il y a le choléra qu'est de retour. La peste qui revient sur le monde : le professeur a quitté Gray. Bref, Dan Kelbert se repointe ! Bon, je récapitule dans le calme : On le débusque, on le passe à l'acide, on le dissout au laser et on balance ce qui reste dans la lac Daumesnil !
Image

Fort heureusement, Dan est trop fort pour se laisser importuner par quelque troupe de bandits que ce soit !
« Faut pas prendre les enfants du Bon Dan pour des canards sauvages ! » Diagnostiqueront cette fois les cinéphiles ...
Le professeur vainc ses ennemis sans faillir, douze hommes en colère ne lui feront jamais peur !
C'est plus vivace que jamais que je le retrouve ce dimanche matin, en compagnie des amis ...

Image

… et entouré de têtes nouvelles. Parmi elles, deux des organisateurs du festival de Bourgoin-Jallieu …
Les présentations sont faites dans les règles, amicales, bientôt hypocoristiques (en français dans le texte.) …
Sergio est là aussi, qui prestement offre un exemplaire deL'idole verte à Coria.
Si quelqu'un parmi nous sait parfaitement ce que dessiner cinquante pages à la suite veut dire, c'est bien lui !
Coria semble apprécier à sa juste valeur l'effort, la passion que Paco a su transmettre dans l'album ...

Image

Puis c'est à mon tour de déposer aux pieds des dieux mes offrandes : à Sergio l'un de mes premiers dessin apparu sur le forum vert, petit hommage verdâtre à son aventure menée à bien ;
à Coria son portrait … J'avoue, après Serge et son aventure entière illustrée, je ne me voyais pas dessiner Bob Morane … Il m'a fallu trouver autre chose ...
Thérèse intervient :
- Tu sais que le seul portrait que j'ai de lui, c'est un minuscule dessin ! Rien de plus !
- Eh oui, c'était lorsque je débutais, comme je prenais des cours par correspondance, tout un tas de choses … Il y avait des exercices, tu vois, l'un deux : se dessiner. Je n'ai jamais récidiver. Et pourquoi l'aurais-je fais ? Des dessins des enfants, oui, ça, pas de problème, c'est bien. Mais moi, pourquoi ? Ça n'a aucun sens.
… Quand je pense à certains artistes internationaux, grandiloquents messieurs, qui s'autoportraitent abondamment, la simplicité de Coria est estimable.

Quelque part, une horloge fatidique sonne soudain le glas détestable !
Une épée de Damoclès tombe, résonnant effroyablement dans nos cœurs !
Bonjour tristesse !
... Paco et Cath doivent partir.
Aussi échangeons-nous quelques dernières paroles bienfaisantes avant que leur navire ne s'éloigne tout à fait, happé par l'horizon …

Image

Bill et Bob en grande discussion, avant le départ de Bill pour l’Écosse natale.

Une heure s'écoule ensuite, que nous passons à disserter avec les organisateurs de Bourgoin-Jallieu, puis tous nous rejoignons le festival, où nous nous dispersons un à un ...
Je pars à la rencontre de plusieurs dessinateurs avant de retrouver les amis.
Sur l'îlot central, quelques-uns des auteurs présents sont interviewés, soumis à la question, torturés sévèrement. Le bourreau, âpre, officie sans rien ressentir …
Après Florence Magnin en début de matinée ...

Image

… C'est au tour de Coria, qui s'en tire excellemment !
(On ne dessine pas quarante albums du commandant sans être soi-même devenu un morane, guerrier d'ordinaire taciturne mais fier et invulnérable.)

Image

L'après-midi s'élance, après un remplissage savoureux des soutes à biscuiteries ...
Doté d'un regard que je veux croire grisé d'acier, je remarque vite que l'îlot central est maintenant totalement déserté. Une faute d'inattention des organisateurs que nous décidons de solutionner habilement. J'interpelle Dan et Masque Jade en leur désignant les trois fauteuils vides. Ils comprennent aussitôt, et nous voilà très vite installés, positionnés, maîtres de ces lieux abandonnés. Un donjon dont seuls nous paraissons avoir compris l’intérêt stratégique, puisque jusqu'à la fin du jour, personne ne viendra nous en déloger ! Ainsi nous restons, nous implantons, hissons notre drapeau qui claquera aux quatre vents : la petite table basse qui nous accompagne se couvre bientôt de différents albums moraniens ! De loin, le public s’interroge, s'interpelle, s’intéresse à nous ! Des regards fusent … L'illusion est parfaite ! Sûrement avons-nous l'air d'officiels devisant du cas Morane ! … Attachés de presse, précieusement attachés à battre l'antine et nos rames ...

Je discute aussi avec Danette et Thérèse de mille sujets … puis prend le temps d'admirer plusieurs ex-libris amenés par Coria. Il y en a un que j'adore, et dont une partie seulement servie à la page de garde de la piste de Fawcett … Le dessinateur, dans son atelier, aux côtés de ses petites-filles. Un adieu exemplaire, d'une distinction sans faute.
Il y a aussi quelques originaux, certaines illustrations, témoins de l'époque où un certain fleuve noirâtre inondait le pays de France de l'histoire moranienne …
Des images au trait ciselé ... L'encre de chine est toute-puissante.

La journée se poursuit … s'achève … Cette fois encore, Coria dédicacera jusqu'à l'ultime minute ! :shock:
Enfin, nous posons l'astronef,
coupons le moteur,
lustrons la calandre,
déposons les armes,
retirons heaumes et armures,
nourrissons les chevaux,
couchons les enfants et alors que commence le démontage de l'exposition ...

Image

… Nous regroupons nos forces.
Dan-le-dantesque prend la pose, cependant qu'une armée de sculpteurs cisèlent sa statue, impérieuse, enracinée, toute en couleurs, plus vraie que nature !

Image

Par malheur, les tailleurs de pierre n'auront pas le loisir d'achever leur œuvre impérissable ! Déjà leur idole, leur modèle se lève sans un mot et disparaît, avant de revenir, détenteur d'un exemplaire du Commando Épouvante dessiné par Felicisimo … Et voilà qu'il me l'offre. La voici donc l'idée qui lui trottait dans la tête tandis qu'il posait, immobile et vaillant, songeant donc à cet aveu que je lui fis de ne posséder aucun des albums moraniens … Merci, professeur, vraiment. ;)

Image

Coria retrouve là l'un de ses premiers livres. Je lui explique combien j'aime spécialement cet album et quelques autres, que je ne détient pourtant pas, parce qu'ici leur prix flambent, les rendant souvent inaccessibles. Coria replonge dans le bouquin …
Malgré les défauts qu'on y trouve, une histoire reste toujours le témoignage de celui qui y a participé. Ainsi retrouve-t-on facilement Coria dans les pages des ses albums. Dans certains plus que d'autres. C'est le cas pour ses premières aventures, qui sont ses premières armes … Surgissent un altruisme, une ardeur, un acharnement, certaines envolées graphiques particulières à ses débuts.
Je me fiche de Bob Morane : amateur de dessin, j'apprends surtout à regarder, comprendre et apprécier le trait de Coria.
C'est une alchimie étrange, je ne trouverais jamais les mots exacts pour l'exprimer, mais il fait partie désormais de ces quelques artistes dont le travail me redonne, chaque fois que je l'aperçois, l'amour de l'image, du dessin. L'envie simple, presque animale, rageuse, vitale, de griffonner sans tarder le papier ...
Tout cela, je n'ai pas le temps de le lui avouer. J'essayerai, un jour prochain ...

En attendant, les minutes défilent.
Les deux organisateurs de Bourgoin-Jallieu nous quittent à leur tour, après avoir tâté le terrain, connus ce qu'est un-festival-avec-Dan, une journée avec Coria et sa cohorte.
Enfin, nous retournons en ville pour le repas du soir …
À nouveau, il nous faut traverser Audincourt-la-livrée-à-elle-même, marcher droit devant nous sans nous arrêter,
parmi ces amoncellements de ruines hérissées, désertes, que le ciel rougeoyant de la fin du jour rend cette fois majestueuses, emplies d'un silence sépulcral ... :shock:

Image

La nuit tombe irrémédiablement, mais rien ne peut stopper notre expédition à travers les plaines d'Audincourt-nanké…
Une lueur vive attire brusquement notre attention ...
- Un campement ! Halte !
Là-bas, plusieurs dizaines de silhouettes paraissent faire ripaille, repues, reposées, … le fumet de leurs provisions nous parvient en volutes folles, toujours plus abondantes.
Si de prime abord les lieux ne paient pas de mine, le repas s’avérera excellent, et l’accueil émérite.
Coria, peut-être inconscient du danger, s'aventure seul parmi les baraquements alignés ça et là. Nous retrouvons sa trace et découvrons qu'il a fait sienne, par l'entremise d'une sentinelle, l'une des plus belles tables du camp, dressée loin de toute l'agitation des hommes de la troupe.
Une rumeur toutefois nous parvient rapidement … Ce soir-là, non loin du pays où nous nous trouvons, plusieurs explorateurs espagnols s'affrontent dans une épreuve de jeu de balle. Thérèse semble plus que jamais passionnée par l'issue de ce duel fratricide. Durant toute la nuit, nous devisons de mille et un contes ...
L'amitié.

Un ultime verre, quelques gestes affables, échanges heureux, camaraderie salutaire, salutations tardives, … et prend fin ce week-end mémorable.

...

C'était peut-être la 2 000 000ème aventure de Bob Morane ?
Loin des rassemblements immenses, cette rencontre le temps d'un week-end fut surtout l'occasion de retrouver les amis.
Une fois encore, j'ai pu apprécier la gentillesse, la sincérité du couple Coria, puis de Dan et Danette.
Je n'oublie pas les frères Sergueï, ni les rencontres, autres, que nous fîmes durant le festival …
Cette petite réunion a permit à tous de mieux se connaître, de s'estimer, et finalement de resserrer ces liens qui nous unissent désormais.

;)

Jerk
Messages : 1554
Inscription : 23 sept. 2010 à 21:05

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Jerk » 19 oct. 2012 à 19:25

En guise de postface, je pourrais démontrer qu'une fois de plus le monde est son royaume ! :lol:
De Paris à Oulan-Bator, en passant par la Terre de feu et … Audincourt !
Le marque-page du festival en est la preuve.
Car si le recto présente l'affiche de l'événement (elle-même composée de 21 des 30 affiches des éditions précédentes), le recto s'orne seul du Bob Morane de 2003 !

Un véritable aventurier surgit toujours face aux vents ! :D

Image

;)

Avatar de l’utilisateur
LAGON REQUIN
Messages : 3103
Inscription : 17 juin 2004 à 14:00
Localisation : au soleil du sud-ouest ( Boé )

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par LAGON REQUIN » 19 oct. 2012 à 20:23

Merci encore a toi pour nous avoir fait passé avec ton récit un moment de bonheur avec les Copains et de tes bons mots j'avais l'imprésion d'être avec vous et quand Thérèse et Félisicimo Coria Sont passaient me voir eux aussi en avaient plein le coeur de votre rencontre et ils n'arrétaient pas de me parlé de vous tous (Et Jerck par là et Masque Jade et Paquot et Dan etc vraiment la joie de vivre entrent ami(e)s que du bonheur ) :shock:
Un ami fidèle est une tour forte , qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

Serge
Messages : 7929
Inscription : 15 mai 2004 à 8:21
Localisation : Laneuveville devant Nancy

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Serge » 19 oct. 2012 à 20:27

Excellent compte-rendu Jerk !...Quel talent !...
:D Si ta passion n'était pas le dessin tu pourrais faire journaliste ! :lol:
Merci beaucoup :wink:

yan59
Messages : 2643
Inscription : 05 nov. 2009 à 20:19
Localisation : 59, Nord

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par yan59 » 19 oct. 2012 à 20:37

C'est un régal de voir toute l'amitié qui se dégage de cette belle réunion d'amis. Merci de nous avoir permis d'y être par procuration! :D
Yan59 Image
-----------
Mes ventes: viewtopic.php?f=2&t=8388
Mes recherches: viewtopic.php?f=2&t=7964

Masque Jade
Messages : 6512
Inscription : 22 janv. 2004 à 22:04
Localisation : Jura

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Masque Jade » 19 oct. 2012 à 21:50

Bravo à toi, Jerk d'avoir apporté un vent nouveau et de la fantaisie dans un compte rendu de réunion moranienne. :D

L'important, qui ressort biende cette "aventure" fut vraiment l'amitié et la joie de nous retrouver et de passer quelques jours ensemble. :)

Et puis, on ne le répètera jamais assez, actuellement et jusqu'à nouvelle preuve du contraire, dans la BD, la SEULE référence auprès du public reste notre ami Coria :) , n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et déjà oublié... (ou trop vite oublié...) :evil:
«Oui, monsieur, moi, je descends du singe. Mais vous, vous y remontez !»
Alexandre DUMAS.
Mon avatar est un fragment d'un dessin de CORIA, inédit , original et personnel.

Avatar de l’utilisateur
LAGON REQUIN
Messages : 3103
Inscription : 17 juin 2004 à 14:00
Localisation : au soleil du sud-ouest ( Boé )

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par LAGON REQUIN » 19 oct. 2012 à 22:48

Tu as bien raison Masque Jade .Coria est un type formidable n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et bien vite oublié et ces mêmes personnes courent aprés lui pour avoir un autographe
:shock:
Un ami fidèle est une tour forte , qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

L'Ombre Jaune
Messages : 242
Inscription : 26 nov. 2011 à 0:02
Localisation : Shin Than

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par L'Ombre Jaune » 19 oct. 2012 à 23:43

Masque Jade a écrit : Et puis, on ne le répètera jamais assez, actuellement et jusqu'à nouvelle preuve du contraire, dans la BD, la SEULE référence auprès du public reste notre ami Coria :) , n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et déjà oublié... (ou trop vite oublié...) :evil:
Désolé, mais c'est une question de goût. Monsieur Coria a débuté sa carrière moranienne avec le dessinateur BD de Bob Morane qui m'avait le plus dégouté des représentations de notre héros, à l'époque : William Vance. Ce visage insipide, multi-cloné (le plus célèbre est le personnage de "XIII") dans d'autres BD commises par ce dernier dessinateur, ne me rappelait pas du tout l'aventurier de tous les temps croqué par Pierre Joubert dans les premiers Marabout Junior.
Monsieur Coria n'a, selon moi, pas su s'échapper du faciès de Bob Morane tel que saccagé par William Vance. Et pourtant, j'admets que Monsieur Coria n'est pas le moins bon des dessinateurs de Bob Morane. Ce sont surtout ses représentations des différents paysages et autres décors qui m'ont poussé à lire quelques uns de ses albums, (et même d'en acheter un, "le Masque de Jade", justement :wink: , car c'est un des romans BM que je préfère)

Rappelez-vous l'hommage de Monsieur Henri Vernes, lors du décès prématuré de Patrice Sanahujas : il n'hésita pas à dire qu'il avait trouvé en lui le digne successeur de Pierre Joubert qu'aucun illustrateur n'avait encore égalé.

Et bien, selon mes goûts, et même s'il a dessiné moins de BD, je trouve que, pour me rappeler les rêves et enchantements suscités par les illustrations de Pierre Joubert, (ou celles de Patrice Sanahujas, par après), il n'y a que Gerald Forton qui me réconcilie avec les représentations BD de notre héros. (Hormis sans doute son dernier "Objectif Equus", qui me paraît un peu bâclé).

Donc, je respecte l'engagement de Monsieur Coria dans l'aventure du dessin de Bob Morane, mais je m'interroge sur le ton péremptoire du post que je cite : comment pourrait-on apporter une "preuve du contraire" que dans le monde de la BD (de Bob Morane), la "seule" référence puisse être notre ami Coria ? C'est quoi, la "seule" référence ? Cela se rapporte donc uniquement au nombre d'aventures dessinées ? Et le goût des amateurs de Bob Morane, il compte pour du beurre ?

Non, il n 'y a rien à "prouver" ou imposer comme référence. Ceux qui aiment le trait de Coria suffisamment pour le considérer comme étant enfin le bon dessinateur de notre héros achèteront les BD de Coria.
Quant à moi, et sûrement beaucoup d'autres qui n'auront probablement même pas osé essayer de lire des BD, de crainte de la trahison commise pour la représentation de BM, c'est simple : 1° Joubert, 2° Sanahujas et 3° Forton. Donc pour les BD : 1° Forton, 2° Attanasio, 3° Coria.

Ne vous en déplaise.
L'Ombre Jaune est la Vie, mais elle aussi la Mort. Elle peut sauver l'Humanité, mais elle peut aussi la Détruire.

Avatar de l’utilisateur
LAGON REQUIN
Messages : 3103
Inscription : 17 juin 2004 à 14:00
Localisation : au soleil du sud-ouest ( Boé )

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par LAGON REQUIN » 20 oct. 2012 à 11:57

L'Ombre Jaune a écrit :
Masque Jade a écrit : Et puis, on ne le répètera jamais assez, actuellement et jusqu'à nouvelle preuve du contraire, dans la BD, la SEULE référence auprès du public reste notre ami Coria :) , n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et déjà oublié... (ou trop vite oublié...) :evil:
Désolé, mais c'est une question de goût. Monsieur Coria a débuté sa carrière moranienne avec le dessinateur BD de Bob Morane qui m'avait le plus dégouté des représentations de notre héros, à l'époque : William Vance. Ce visage insipide, multi-cloné (le plus célèbre est le personnage de "XIII") dans d'autres BD commises par ce dernier dessinateur, ne me rappelait pas du tout l'aventurier de tous les temps croqué par Pierre Joubert dans les premiers Marabout Junior.
Monsieur Coria n'a, selon moi, pas su s'échapper du faciès de Bob Morane tel que saccagé par William Vance. Et pourtant, j'admets que Monsieur Coria n'est pas le moins bon des dessinateurs de Bob Morane. Ce sont surtout ses représentations des différents paysages et autres décors qui m'ont poussé à lire quelques uns de ses albums, (et même d'en acheter un, "le Masque de Jade", justement :wink: , car c'est un des romans BM que je préfère)

Rappelez-vous l'hommage de Monsieur Henri Vernes, lors du décès prématuré de Patrice Sanahujas : il n'hésita pas à dire qu'il avait trouvé en lui le digne successeur de Pierre Joubert qu'aucun illustrateur n'avait encore égalé.

Et bien, selon mes goûts, et même s'il a dessiné moins de BD, je trouve que, pour me rappeler les rêves et enchantements suscités par les illustrations de Pierre Joubert, (ou celles de Patrice Sanahujas, par après), il n'y a que Gerald Forton qui me réconcilie avec les représentations BD de notre héros. (Hormis sans doute son dernier "Objectif Equus", qui me paraît un peu bâclé).

Donc, je respecte l'engagement de Monsieur Coria dans l'aventure du dessin de Bob Morane, mais je m'interroge sur le ton péremptoire du post que je cite : comment pourrait-on apporter une "preuve du contraire" que dans le monde de la BD (de Bob Morane), la "seule" référence puisse être notre ami Coria ? C'est quoi, la "seule" référence ? Cela se rapporte donc uniquement au nombre d'aventures dessinées ? Et le goût des amateurs de Bob Morane, il compte pour du beurre ?

Non, il n 'y a rien à "prouver" ou imposer comme référence. Ceux qui aiment le trait de Coria suffisamment pour le considérer comme étant enfin le bon dessinateur de notre héros achèteront les BD de Coria.
Quant à moi, et sûrement beaucoup d'autres qui n'auront probablement même pas osé essayer de lire des BD, de crainte de la trahison commise pour la représentation de BM, c'est simple : 1° Joubert, 2° Sanahujas et 3° Forton. Donc pour les BD : 1° Forton, 2° Attanasio, 3° Coria.

Ne vous en déplaise.
Moi comme d'autres on a bien vu Henri Vernes ce mettre a genoux devant William Vance pour qu'il reface du Bob Morane a une Ag de Bruxelles comme quoi :shock:
Alors....!!!
Un ami fidèle est une tour forte , qui l'a trouvé a trouvé un trésor.

Masque Jade
Messages : 6512
Inscription : 22 janv. 2004 à 22:04
Localisation : Jura

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par Masque Jade » 20 oct. 2012 à 12:48

L'Ombre Jaune a écrit :
Masque Jade a écrit : Et puis, on ne le répètera jamais assez, actuellement et jusqu'à nouvelle preuve du contraire, dans la BD, la SEULE référence auprès du public reste notre ami Coria :) , n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et déjà oublié... (ou trop vite oublié...) :evil:
Désolé, mais c'est une question de goût.

Ne vous en déplaise.
Il ne m'en déplait rien du tout ! Alors assez de ce dédain !

Maintenant, j'aimerai assez que mes paroles ne soient pas déformées. Je dis : "Actuellement... la SEULE référence auprès du public..." Pourquoi je dis ça, je ne vois pas actuellement quel dessinateur de Bob Morane parle encore, peu ou prou, de ce héros. Ce n'est ni Attanasio, ni Vance (encore moins), ni forton qui ne sort une BD qu'une fois tous les 36 du mois. Non, il n'y en a bien qu'un seul et c'est Coria... malgré le sucre qu'on lui a cassé sur le dos...

Maintenant quant à l'historique des romans et BD de Bob morane, nous sommes beaucoup à la connaître aussi bien que toi, alors inutile de jouer les donneurs de leçon. Et puis, on ne mélange pas non plus, illustrateurs et dessinateurs de BD.
«Oui, monsieur, moi, je descends du singe. Mais vous, vous y remontez !»
Alexandre DUMAS.
Mon avatar est un fragment d'un dessin de CORIA, inédit , original et personnel.

L'Ombre Jaune
Messages : 242
Inscription : 26 nov. 2011 à 0:02
Localisation : Shin Than

Re: Festival BD AUDINCOURT 6 et 7-10-2012

Message par L'Ombre Jaune » 20 oct. 2012 à 13:11

Masque Jade a écrit :
L'Ombre Jaune a écrit :
Masque Jade a écrit : Et puis, on ne le répètera jamais assez, actuellement et jusqu'à nouvelle preuve du contraire, dans la BD, la SEULE référence auprès du public reste notre ami Coria :) , n'en déplaise à ceux qui l'ont critiqué et déjà oublié... (ou trop vite oublié...) :evil:
Désolé, mais c'est une question de goût.

Ne vous en déplaise.
Il ne m'en déplait rien du tout ! Alors assez de ce dédain !

Maintenant, j'aimerai assez que mes paroles ne soient pas déformées. Je dis : "Actuellement... la SEULE référence auprès du public..." Pourquoi je dis ça, je ne vois pas actuellement quel dessinateur de Bob Morane parle encore, peu ou prou, de ce héros. Ce n'est ni Attanasio, ni Vance (encore moins), ni forton qui ne sort une BD qu'une fois tous les 36 du mois. Non, il n'y en a bien qu'un seul et c'est Coria... malgré le sucre qu'on lui a cassé sur le dos...

Maintenant quant à l'historique des romans et BD de Bob morane, nous sommes beaucoup à la connaître aussi bien que toi, alors inutile de jouer les donneurs de leçon. Et puis, on ne mélange pas non plus, illustrateurs et dessinateurs de BD.
Désolé si mon ton donne à penser que je suis dédaigneux, mais je réfute l'être, je ne fais que donner un avis, et c'est un droit de ne pas aimer la même chose qu'autrui.

Et loin de moi l'idée de vouloir donner des leçons, cependant, je me pose des questions sur certaines affirmations péremptoires que, de mon point de vue, j'estime sans fondement : alors comme cela, "on ne mélange pas les illustrateurs et les dessinateurs de BD" ?

Pourtant, Forton et Attanasio, (pour ne prendre que ces deux là) ont été illustrateurs des romans Marabout Junior avant de faire les BD de Bob Morane. Devaient-ils souffrir d'une sorte de schizophrénie pour avoir osé endossé les deux rôles, en infraction avec cet "interdiction de mélanger" des différentes facettes de l'art de dessiner Bob Morane ?
L'Ombre Jaune est la Vie, mais elle aussi la Mort. Elle peut sauver l'Humanité, mais elle peut aussi la Détruire.

Répondre